santé de la maman

Ne pas avoir mal au dos quand on s’occupe d’un enfant

By 24 mars 2020mars 30th, 2020No Comments

S’occuper d’un bébé met notre dos à rude épreuve. Ainsi, si vous ne voulez pas commencer à avoir régulièrement mal au dos, il est très important :

  • de suivre un certain nombre de règles – listées ci-dessous – lorsque vous vous occupez de votre bébé
  • de faire des exercices pour muscler/détendre votre dos (présentés dans cet autre article)
  • de faire du sport (en période de confinement, peut-être de la danse en initiant votre petit à la musique (pas trop forte pour ses petits tympans) ou en couple le soir quand on a enfin un moment à 2!)

Les conseils de cet article proviennent des documents ci-dessous créés notamment par les centres de médecine du travail :

Les repas au biberon & au sein

Il est essentiel que la personne qui donne le biberon ou le sein ait le dos bien calé, pose le coude qui porte la tête de l’enfant & pose les pieds au sol. Il faut donc un dossier (ou un mur).  Il ne faut pas que le bras qui supporte la tête de l’enfant soit dans le vide. Posez-le sur un accoudoir, des coussins voire le coussin d’allaitement si vous en avez un.

Lorsqu’on allaite, on change régulièrement de sein. C’est une bonne chose pour la maman qui met à contribution ses deux épaules à tour de rôle et pour empêcher que bébé ne développe une latéralité et à terme un torticolis. D’ailleurs, il est important d’avoir des solutions pour poser le coude des deux côtés. Si vous allaitez sur un canapé, pensez à changer de place quand vous changez de sein pour avoir toujours un appui ou à repositionner le coussin d’allaitement.

Quand on donne le biberon, on a tendance à le donner toujours du même côté. C’est une mauvaise habitude à abandonner pour ménager les épaules et le dos de celui/celle qui donne le biberon et pour éviter l’apparition de torticolis chez le bébé. Il faut donc alterner une fois sur l’autre : donner une fois le biberon de la main gauche, puis le biberon d’après de la main droite et ainsi de suite.

 

Donner le biberon - extrait du Guide prévention TMS de l'ARACT

Donner le biberon – extrait du Guide prévention TMS de l’ARACT

Prendre ou reposer bébé

Si vous devez prendre votre bébé, il faut essayer de le faire soit en s’accroupissant, soit en mettant un genou au sol. Il faut limiter le plus possible le fait de courber le dos, de l’enrouler pour pouvoir récupérer l’enfant. Moins vous avez à le/la soulever, mieux c’est. C’est néanmoins indispensable pour aller le changer, le mettre sur la table haute, le coucher, lui faire un câlin, etc. Dès que l’enfant commence à bien marcher, il faut l’inviter à vous aider : à monter sur un petit marchepied ou une marche d’escalier pour que vous ayez moins à vous pencher, à mettre lui-même son manteau, etc.

 

Sur la chaise haute

Se placer si possible de face (en mettant les jambes de part et d’autre ?) et au pire de 3/4. Etre bien assis(e) et se soulager le dos en posant le coude sur la tablette.

 

Quand on le/la porte

  • Se mettre accroupi ou sur un genou
  • Bien caler bébé ou l’enfant contre soi.
  • Se relever en forçant sur les cuisses et en contractant abdominaux, fessiers… et périnée.
  • Faire glisser les grands pour les déposer au sol.

Source Guide de prévention TMS petite enfance de l’ARACT

S’aider d’un marchepied

Investissez dans un marchepied dès lors que l’enfant commence à se mettre debout, à être en équilibre un peu après ses un an. Cela permet de ne plus avoir à systématiquement le prendre dans ses bras pour lui laver les mains, pour qu’il atteigne le réducteur des toilettes, pour lui montrer ce qu’on fait sur le plan de travail de la cuisine, etc. Vous pouvez aussi vous aider d’une marche, pour avoir moins à vous baisser pour l’habiller ou le soulever. (Modèles de marchepieds et conseils d’achat ici)

 

S’asseoir par terre

S’il est conseillé de mettre un genou à terre ou de s’accroupir pour soulever un bébé, il faut tout de même éviter les appuis prolongés sur les genoux. Ainsi lorsqu’il s’agit de jouer avec lui/elle, il vaut mieux tout simplement s’asseoir. D’ailleurs, la chaise haute peut ne pas servir que pour les repas mais également pour les activités afin que vous soyez assis(e) sur une chaise à côté de lui/elle.

 

Plus généralement :

 

1.

Toujours plier les jambes quand on se penche pour porter quelque chose, porter un enfant

Ne pas courber le dos mais plier les jambes pour porter quelque chose. Source : Plaquette sur le Mal de dos de l’ACMS

2.

Travailler à une hauteur confortable ne nécessitant pas de se pencher. Élever le niveau de travail et, si ce n’est pas possible, écarter les jambes pour ne pas avoir à vous pencher.

Ecarter les jambes pour ne pas avoir à se courber – Source Guide « Prendre soin de son dos » de l’INPES – Illustration de R. Rublon

3.

Se tenir au plus près du plan de travail / plan à langer / chaise haute

4.

S’appuyer avec une main, un coude pour réduire les contraintes au niveau du dos sur la table à langer, le plan de travail, la chaise haute, etc.

Leave a Reply