Skip to main content

Le lit à Barreaux

Indispensable de la naissance, il pourra vous servir dès le retour de la maternité et jusqu’à 3 ans.

Version très moderne & design de Charlie Crane - Voir le produit

Utilité :De 0 à 3 ans

Pour les premiers mois, vous pourrez le remplacer par un berceau, un lit-cododo, un couffin ou une babybox. Pour ce qui est des 3 ans, cela dépendra du gabarit de votre bébé. S'il est grand, vous devrez arrêtez avant. A partir de 2 ans, vous pourrez arrêter les turbulettes et acheter une couette ou des draps adaptés à la taille de votre lit à barreaux. Il existe deux versions 60x120 et 70x140. Cette dernière lui permet de durer un peu plus longtemps !

Prix neuf :[109.9€ - 1222€]

Dès la naissance, vous pourrez installer votre bébé dans son lit à barreaux, dans votre chambre ou sa chambre, bien qu’il y ait des solutions de couchage qui prennent moins de place pour les tous premiers mois : berceau, lit-cododo, etc. → un comparatif est accessible ici

De nombreuses fonctionnalités permettent de le faire durer le plus longtemps possible : barreaux qui s’ôtent, lit qui s’agrandit progressivement, etc. Pratique si vous avez un petit logement et/ou voulez faire tenir plusieurs enfants dans la même chambre. Sinon, vous opterez le jour où le lit à barreaux sera devenu trop petit pour un lit classique 90×190 ou un lit cabane/matelas sur sommier au sol qui pourra accompagner votre enfant pendant plusieurs années.

Version Podcast de nos conseils

Version Vidéo de nos conseils


Indispensable, mais pourquoi ?

Certains parents diront qu’un lit à barreaux n’est pas si indispensable, qu’un matelas sur un sommier posé à même le sol peuvent suffire en suivant la méthode de Maria Montessori. 

Notre politique chez Ma Baby Checklist est de catégoriser en indispensable ce qui n’a pas d’alternative sécurisée. Or un lit à barreaux est nettement plus sécurisé qu’un matelas au sol. En effet, votre bébé ne peut ni en tomber, ni se retrouver coincé entre le matelas et le mur par exemple. 

Outre ces aspects sécuritaires, le lit à barreaux est rassurant pour les parents qui sont certains que leur enfant est bien dedans et pas en train de s’endormir sur le sol / jouer avec ses jouets, les prises, la fenêtre. Par ailleurs, il sécurise certains enfants qui savent que s’ils sont dans leur lit, c’est pour dormir. 

Les retours sur les lits Montessori sont partagés entre parents l’ayant vite abandonné pour recourir à un lit à barreaux et ceux qui en ont été satisfaits. Cela dépend beaucoup des parents et du bébé ! Certains passent au lit Montessori après un lit à barreaux vers les 1an et demi/ 2 ans de leur enfant.

L’usage d’un lit Montessori doit, en effet, se faire dans une chambre sécurisée (fenêtre non ouvrable par l’enfant, prises obturées par des caches-prises et/ou enfant à qui on a appris à ne pas y mettre ses doigts, commodes, armoires et étagères fixées au mur en cas d’escalade de l’enfant, etc.)

Le matelas à la mode Montessori (posé par terre) commence à avoir du sens lorsque votre bébé commencera à se tenir debout vers ses 18 mois, voire essaye d’escalader ses barreaux. Néanmoins, certains lits à barreaux vous permettront d’ôter les barreaux et de lui permettre d’en descendre et d’aller jouer (sans avoir besoin de vous réveiller) dans une chambre sécurisée en attendant votre réveil.

En conclusion, un lit Montessori peut être utilisé mais pas dès la naissance ni en relais d’une solution de couchage type berceau ou lit-cododo. Le lit à barreaux est donc conseillé entre les deux !

Des dimensions réglementées

Les lits à barreaux doivent respecter la norme européenne NF EN 716
Entre autres, l’espacement des barreaux ne doit pas excéder 6 cm, la hauteur entre le dessus du matelas et le haut des panneaux doit faire minimum 50 cm et le matelas doit être ferme et exactement adapté aux dimensions du lit.

Couette, Drap, Couverture, Oreiller proscrits jusqu'à au moins 2 ans

Un bébé porte la nuit dans l’ordre une couche, un body, un pyjama et un surpyjama ou une turbulette/gigoteuse et c’est tout !
S’il fait trop froid, vous opterez pour une turbulette avec des manches ou lui mettrez un pull. S’il fait trop chaud, vous le/la découvrirez progressivement.
L’avantage des surpyjamas et des turbulettes est que bébé est au chaud, libre de ses mouvements mais ne risque pas de mettre sa tête dessous. C’est la raison pour laquelle les couettes, couvertures, draps et oreillers sont proscrits : pour empêcher les bébés de se retrouver la tête dessous et de s’étouffer. Même les peluches sont déconseillées dans le lit (source : livret Accidomest & carnet de santé)

Vers 2 ans/2 ans et demi voire 3 ans, vous passerez à la couette ou aux drap+couverture bordés. La solution drap+couverture étant plus adaptée si votre enfant gigote trop la nuit car il risque de faire tomber la couette et de prendre froid !

Tour de lit désormais proscrit

Avis aux parents qui y voyaient l’avantage de protéger bébé de se faire mal en se tapant la tête contre le bois du lit ou en se bloquant les bras ou pieds entre deux barreaux : les tours de lit sont désormais proscrits (source carnet de santé).

En effet, une étude américaine a pointé du doigt qu’ils étaient responsables de cas de mort inattendue du nourrisson, qui se retrouvait le nez collé au tour de lit et ne pouvait plus respirer.

Cale-bébé, cale-tête, nid ou cocon de sommeil à l'encontre de la physionomie des bébés.

De nombreux professionnels de la santé critiquent ces solutions :

Interview du professeur Hugues Patural pour Que choisir.org (interview ici) :

“ les cale-bébé ou cale-tête, les coussins antitête plate, les nids ou cocons de sommeil… Tous ces matériels vont à l’encontre de la physionomie du nourrisson, de son aptitude à bouger spontanément, qui est en réalité très importante dès la naissance. En bloquant la tête des bébés ou en les maintenant dans une position déterminée, ces accessoires sont délétères. 

Il suffit que ses muscles cervico-dorsaux soient inactifs quelques jours pour qu’un nourrisson attrape un torticolis. Il a alors du mal à bouger la tête, les appuis du crâne se font toujours au même endroit, déformant petit à petit la boîte crânienne et provoquant le syndrome de la tête plate. Les parents doivent résister au mercantilisme des industriels de la puériculture et à la désinformation.”

Interview du professeur E. Briand-Huchet pour Parents.fr (interview ici)*

« Le cale-bébé ne prévient en rien de la mort inattendue du nourrisson. C’est une mauvaise réponse à une inquiétude des parents.Pour prévenir la MIN, le mieux est de respecter les conseils de couchage : laisser dormir le bébé sur le dos, sans oreiller, ni couette, sans tour de lit, sans peluche ou doudou placés près du visage, dans une chambre à 18 °C et une atmosphère sans tabac. Ces mesures simples réduisent de 75 % le risque de MIN. »

Modes de procuration

À acheter neuf

L'acheter neuf est recommandé car il vous sera utile longtemps et c'est l'assurance qu'il est conforme aux dernières réglementations, en parfait état et propre. Seul hic, les émanations de la peinture neuve qui ne sont pas forcément saines. Pensez à aérer la pièce dans laquelle vous installerez le lit pour évacuer ces émanations avant l'arrivée de bébé.

À acheter d'occasion

Vérifiez qu’il a toutes ses pièces, qu’il est toujours solide. C’est conseillé pour des modèles simples. Achetez un matelas compatible neuf

À fabriquer soi-même

L'assurance que le bois et la peinture sont sains ! Néanmoins vous n'aurez pas accès à des fonctionnalités bien utiles (hauteurs de matelas, barreaux qui s'ôtent)

Fonctionnalités recommandées

Plusieurs Hauteurs de Matelas

Sommier placé à sa position la plus haute pour les premiers mois

Il s’agit de pouvoir fixer le sommier à différentes hauteurs.

Au début, vous le mettrez dans sa position haute (cf. image) tant que votre bébé ne sera pas capable de se mettre assis de lui-même ou en s’aidant des barreaux . Grâce à votre sommier surélevé, vous aurez moins à vous pencher pour poser ou récupérer votre bébé. Et moins de douleurs au niveau du dos. Vous arrêterez quand votre bébé commencera à se hisser (vers 7-11 mois) et qu’il y aura un risque qu’il passe par dessus les barreaux. Même si vous optez pour une alternative pour les premiers mois (berceau, lit-cododo, couffin, etc.) cette fonctionnalité vous sera utile pendant au moins 2 bons mois.

Par la suite, le sommier sera rabaissé.

2 hauteurs de sommier suffisent amplement surtout que cela prend souvent une bonne heure de passer d’une position à une autre.

Taille du matelas : 60x120 ou 70x140 (taille dans le filtre)

Les lits à barreaux sont quasi tous compatibles avec des matelas de dimensions 60×120 ou 70×140. Or il existe quelques lits avec des formats différents. Ils sont souvent plus design car changent de l’ordinaire. Mais à moins d’avoir un coup de coeur ou d’avoir besoin d’une dimension différente, nous vous déconseillons d’opter pour des dimensions farfelues. En effet :

  • Il vous sera plus difficile de trouver un matelas neuf parfaitement adapté à ces dimensions et donc il vous coûtera assez cher.
  • Il sera moins facilement revendable car les personnes qui seront intéressées par acheter un lit d’occasion voudront s’assurer de pouvoir trouver facilement un matelas  neuf aux bonnes dimensions. (le matelas doit être parfaitement adapté au lit pour des raisons de sécurité)

"2-4 Barreaux amovibles" ou "tout un côté amovible"

Tout un côté du lit a été ôté pour permettre à votre petit de descendre seul de son lit

Cette option permet à votre bébé de sortir seul de son lit. Elle n’est utile qu’à partir d’environ 2 ans, quand vous arrêterez de mettre votre bébé dans une turbulette.

Quand l’utiliser ? Si votre bébé commence à essayer d’escalader ses barreaux pour sortir de son lit (ça n’arrive pas souvent mais cela arrive). C’est également utile si votre bébé pleure dès 6h30-7H parce qu’il veut sortir et jouer. Sans barreaux, il pourra sortir tout seul, commencer à jouer en attendant que vous vous leviez ou qu’il crie pour que vous lui prépariez son petit-déjeuner, vous offrant 30min-1H de sommeil en plus (le rêve de tout parent!)

Ce n’est pas utile si vous décidez de le faire passer tôt (vers ses 2 ans) vers un lit de 90×190 cm ou vers un lit montessori (matelas posé sur un sommier lui-même posé sur le sol.)

Ce sera surtout utile après avoir arrêté d’utiliser une gigoteuse et d’être passé à une couette ou un drap+couverture, soit vers les 2 ans.

Pour ceux qui projettent d’avoir plusieurs enfants assez rapprochés, cette fonctionnalité pourra ne s’avérer utile que pour le dernier, le seul à rester vraiment longtemps dans le lit à barreaux. A moins que vous ne rachetiez un lit à barreaux à chaque naissance si vous n’avez pas la place de passer l’aîné dans un grand lit (merci les petits apparts!)

Tiroir

lit à barreaux avec tiroir

Certains lits à barreaux proposent des tiroirs vendus avec ou séparément. Cela peut être pratique pour ranger des affaires. Surtout qu’on a souvent beaucoup, beaucoup de choses à ranger quand on a un bébé. Surtout quand on garde certains jouets ou vêtements…. pour le prochain !

Par ailleurs, cela peut être un espace de rangement accessible pour votre bébé, qui pourra, seul, le tirer et accéder à ses jouets. Intéressant pour lui permettre de gagner en autonomie.

Pliable

Vous n’avez pas besoin du lit à barreaux tous les jours et êtes contents de récupérer la place quand bébé n’est pas là ? Le lit pliant permet de le replier facilement et de le ranger sous un lit. Moins compact que le lit parapluie, il est plus confortable et permet notamment d’y ajouter un vrai matelas de 10 cm d’épaisseur, ce qui est interdit dans le cas des lits parapluie.

Parfait pour un grand-parent, une assistante maternelle, etc. qui cherche un compromis entre confort de l’enfant, sécurité et capacité à se replier facilement et rapidement.

Evolutif

Beaucoup de lits à barreaux sont qualifiés d’évolutifs. Pour nous, un lit évolutif est un lit à barreaux qui se transforme en lit d’enfant, souvent un lit de 190 cm de long ou un peu moins. Cela permet de l’utiliser jusqu’aux 12-13 ans de l’enfant.

Par ailleurs, dans ces lits, certains éléments comme la partie lit à barreaux peut se transformer en bureau, etc.

Nous ne vous le recommandons pas forcément car :

  • il faut stocker les montants du lit 90×190 quelque part au début et inversement quand vous utilisez l’extension
  • vous vous en lasserez peut-être
  • cela empêche d’utiliser le lit à barreaux pour un deuxième

Catalogue Produit

Tous
Nos coups de coeur (1)
Filtres

Budget

0 - 0

Origine et matériaux

Fabriqué en Europe

Matériaux écologiques

Fabriqué en France

Conforme à la norme :

EN 716

Fait partie d'un ensemble

Lit + Armoire

Lit + Armoire + Commode

Lit + Armoire + Commode à langer

Lit + Commode

Lit + Commode à langer

Lit + Table à langer

Flèche de lit compatible

Oui

Fonctionnalités

2-4 Barreaux amovibles

Côté coulissant

Evolutif

Pliable

Plusieurs hauteurs de matelas

Roulettes

Tout un côté amovible

Genre

Fille

Garçon

Neutre

Matelas

inclus

non fourni

non précisé

Matière

Bois

Métal

Plexiglas

Rotin

Tissu

Pour matelas de :

54x104 cm

60x100 cm

60x120 cm

62x110 cm

70x120 cm

70x130 cm

70x140 cm

75,8x115 cm

non précisé

Style

Classique

Coloré

Design

Ludique

Moderne

Romantique

Thème

Disney

Voiture

Tiroir

inclus

vendu séparément

Tête et Pied de lit

Plein

à barreaux

Couleur

Marques

-

AM. PM

AT4

Alfred et Compagnie

Baby Fox

BabyBjörn

Bermbach Handcrafted

Bonton

Combelle

Galipette

Geuther

Klups

La Redoute Intérieurs

Leander

Lorelli

Maisons du Monde

Nobodinoz

Oeuf NYC

Pinolino

Roba

Sauthon

Schardt

Sebra

Transland by Paidi

Vox

noukie's

77 Produits
Triés par
note
prix croissants
prix décroissants

Références

1
Type

Livret Accidomest & Carnet de Santé, édition du 1er avril 2018

Description

Livret Accidomest : “Protégez votre enfant des accidents domestiques »

Il y est écrit, en page 9 : 

  • Couchez votre enfant sur le dos, toujours seul dans son lit.
  • N’utilisez pas d’oreiller, de couverture ou de couette.
  • Utilisez un lit et un matelas portant la mention “conforme aux exigences de sécurité” et respectez le mode d’emploi.
  • Habillez votre enfant d’un surpyjama ou mettez-le dans une gigoteuse, adaptés à sa taille.
  • N’encombrez pas le lit avec des peluches ou des poupées avec lesquels votre enfant pourrait s’étouffer.
  • Ne laissez jamais d’animal entrer dans la chambre de votre enfant.

Carnet de santé – version du 1er avril 2018

« Les objets mous : oreiller, cale-bébé, cale-tête, coussin d’allaitement, etc. qui risquent de couvrir sa tête ou son visage sont dangereux »

« Utilisez un lit à barreaux sans tour de lit, avec un matelas ferme recouvert d’un drap housse bien fixé. N’utilisez pas d’oreiller, de couverture, ni de couette. »

 

En voir plus

2
Type

Interview par Quechoisir.org et parents.fr

Description

Ces interviews de professionnels de la santé déconseillent l’usage de coussin tête plate, nid de sommeil, cocon de sommeil, etc. Ils mettent en avant qu’ils sont mauvais pour le développement du bébé et ne sont en rien des solutions pour réduire le problème de la tête plate.

Interview du professeur Hugues Patural accessible ici pour quechoisir.org.

Interview du professeur E. Briand-Huchet accessible ici pour parents.fr

 

En voir plus

Une information vous manque ? Un retour à nous faire ?

Faites nous en part pour nous aider à nous améliorer !

    Close Menu